Pancrace créée la surprise, Goalabré 2eme

Pancrace créée la surprise, Goalabré 2eme

Dans le froid jurassien, Flora DOLCI, dit Pancrace par ses amis, s’est imposée sur l’individuel ce samedi.

Cependant c’est tôt ce matin que Pancrace a créée la surprise. Poussée par le stress ce matin, Flora avait commencé sa journée très fort, en sabotant le bus pour ne pas aller à la course. Mais elle n’avait pas prévu que les coachs avaient plus d’un tour dans leur sac et a dû affronter ses adversaires. Partie sur un bon rythme dès les premiers tours, elle a réussi à oublier et surmonter ses propres démons pour s’envoler vers la victoire.

Paul GOALABRÉ, 2ème : Après être parti « poignée dans l’angle », il avait le premier temps à mi-course, mais manquant de carburant, il refait le plein sur le troisième tour laissant la tête à Ivan PERRILLAT BOITEUX, qui le devançait de 7 secondes en haut de la dernière bosse. Même si Ivan a un peu peur dans les descentes cela n’a pas suffi à Paul, qui termine à 2 dixièmes de son aîné.

Coraline THOMAS HUGUE, 3ème : Coraline, quant à elle, était alignée sur le 10km skate en Italie. Elle finit 3ème à 7s de sa coéquipière Anouk-Faivre Picon (vainqueure du jour). Malgré ses 33 ans et ses 20 ans de carrière (on sait plus trop, on a arrêté de compter…) , Cora a encore appris aujourd’hui qu’un 10km est plus long qu’un 5km. Elle perd de précieuses secondes sur les longs plats mais elle reste très optimiste et confiante pour Davos avec ce podium très satisfaisant.

Richard JOUVE, 30eme : Richard, était sur la Coupe du monde de Lillehammer, pour le sprint classique. Sur les phases qualificatives, il prend la 30ème place.

Lors des phases finales, Richard et Federico PELLEGRINO (s’appelant Fredo et Richou entre eux) voulaient montrer  leur amour réciproque Franco-Italien en restant tout le long proches (très proches) l’un de l’autre. Cependant Richard a décidé de partir de son côté dans la dernière bosse du jour ce qui n’a pas plus à « Fredo ». Celui-ci n’a alors pas attendu son homo (logue) dans la dernière ligne droite… Richard, triste et rempli d’acide, a fini par tenter un rapprochement avec un certain Alexey de nationalité russe. Telle une soirée qui tournerait mal, Richard a quitté le bon vin italien pour tomber dans la vodka russe. Celle-ci l’a couché à la sixième place de son quart.

 

Vincent BUATTI, 7eme : Bubu, n’a pas eu aujourd’hui la course la plus intéressante. Il est parti, a réussi à tenir le rythme, a souffert face au vent, et est arrivé. « Les autres étaient simplement meilleurs » nous a-t-il confié.

 

Etienne MARGAILLAN, 9eme : Après un bon départ, Etienne n’a pas choisi de s’arrêter au stand comme son camarade de chambrée Paul. Choix préjudiciable, puisqu’il lui a manqué de gazole pour activer le turbo en fin de course. Il s’est cependant rattrapé sur les pâtes de ce midi pour mettre le feu à la neige demain. Au programme, un Ko Sprint skate, le domaine de prédilection de titi, maintenant qu’il a enfin fait sa puberté, nous l’attendons sur le podium. (On ne lui met pas du tout la pression !!!)


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Partenaires

En quelques mots


Equipe de ski de fond des Hautes-Alpes.

La structure soutient des athlètes spécialisés dans des compétitions de niveau coupe du monde, europe, france et longues distances.